Les aînés, les personnes les plus en danger

Lorsqu’un risque majeur (naturel, sanitaire ou technologique) survient, il met la population en danger, représente une menace directe pour la santé humaine et peut engendrer des conséquences mortelles.

Cityc Alerte a été conçu pour anticiper ces évènements et offre la possibilité, aux collectivités, de protéger les populations grâce à un système d’alerte.

Pour atteindre cet objectif, Cityc Alerte a identifié les personnes les plus à risque et propose des solutions efficaces pour assurer la sécurité de celles-ci.

Les premiers à alerter

Des études ont démontré que lors d’un incident majeur, qu’une grande partie des décès concerne les personnes âgées. En effet, l’ouvrage « La mortalité comme expression de la vulnérabilité face aux catastrophes naturelles : deux inondations récentes en France (Xynthia, Var, 2010), met en évidence dans les deux graphiques, ci-dessous, que lors de ces deux évènements, la tranche d’âge des 61-80 ans est celle qui contient le plus de décès.

Pyramide des décés

Au-delà des inondations, d’autres incidents majeurs comme les canicules, les épidémies et les accidents technologiques mettent en danger les personnes âgées.

Les aînés face aux risques

Personnes fragiles et isolées

Les 61 – 80 ans sont généralement des personnes qui vivent encore dans leur logement mais qui se retrouvent sans enfants. L’étude « Petits frères des pauvres solitude et isolement des personnes âgées et CSA Research », menée en 2017, montre qu’en France, 900 000 personnes âgées de plus de 60 ans sont isolées. Parmi elles, 300 000 sont en isolement extrême que l’on peut définir comme une situation de « mort sociale ».

Ces individus sont aussi les personnes les plus susceptibles d’être touchées par une maladie chronique ou une perte d’autonomie. Leur fragilité est donc le principal facteur de ce taux de mortalité.

Pour sauver plus de vies, il est nécessaire de disposer d’une solution capable d’informer les plus de 60 ans le plus rapidement possible. C’est pourquoi Cityc Alerte, va plus loin qu’une application mobile en proposant un système multicanal doté d’un automate d’appel.

L’application mobile ne protège pas les personnes âgées

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus, consulter la Politique de confidentialité du site.

Mentions légales